Les Grisommes II : châtiment – Frédéric Livyns

Les grisommes IIJ’attendais ce deuxième tome avec impatience, d’une part parce que j’avais bien aimé le premier, d’autre part parce que j’étais curieuse de découvrir l’évolution des personnages du tome 1, et plus particulièrement celle d’Orianne.

Pour rappel, lors de ma lecture du tome 1, j’avais j’avais trouvé qu’Orianne était une vraie caricature de fille : gémissante, craintive et j’en passe. Sa personnalité s’améliorait un peu sur la fin et laissait présager un protagoniste plus attachant pour la suite.

Globalement, le tome II des Grisommes m’a davantage plu que le premier.

Le personnage d’Oriane est plus fouillé et plus mature, elle y gagne en crédibilité. Certes, les femmes restent toujours au second plan (les Elus sont des garçons, et même la forte grand-mère semble tirer ses ordres de l’Oraculum), et ce n’est pas demain qu’elles sauveront le monde… La place d’Orianne, compagne de route de Nathan, est cependant beaucoup plus convaincante dans ce deuxième opus : elle se révèle plutôt courageuse, de bon conseil et assez indispensable à l’Elu.

On sent que les personnages ont grandi. Nathan est lui aussi plus fouillé, semble davantage douter que précédemment. D’autres camarades de cavale viendront les rejoindre, et la plupart d’entre eux se montrent attachants et sympathiques (exception faite des personnages maléfiques).

Le monde dans lequel basculent cette fois-ci Orianne et Nathan m’a séduite.

Un plan en début de livre permet de se situer au cours des différentes actions et de plonger plus rapidement dans cet univers qui oscille entre cauchemars et contes de fée : l’auteur revisite en effet à sa manière différentes histoires et légendes connues de tous. C’est assez surprenant, atypique et ça fonctionne bien.

J’ai cependant un peu regretté de ne pas retrouver davantage ce qui faisait l’originalité du premier tome : l’idée que Nathan se retrouve parachuté dans un univers reflétant son imagination, et que le seul moyen d’en sortir soit d’affronter ses propres peurs. Même si dans l’ensemble, comme je l’ai dit plus haut, j’ai préféré ce second tome, je l’aurais trouvé encore meilleur si ce concept avait été exploité.

Par ailleurs l’histoire en elle-même se lit très bien : j’avais envie de savoir la suite d’un chapitre sur l’autre. Les aventures sont surprenantes et s’enchaînent sans qu’on ait le temps de s’ennuyer, je ne les ai pas vues venir. J’ai apprécié cette succession d’actions diverses et prenantes.

En définitive, j’ai passé un bon moment avec Nathan et Orianne : ce second tome m’a davantage convaincue que le précédent, et je lirai la suite de leurs aventures avec plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s