Miss Zombie, détective décharnée – Delphine Dumouchel

Vomiss-zombie-detective-decharneeus ne savez pas quoi offrir à vos enfants pour Halloween ? Achetez-leur Miss Zombie, détective décharnée, le roman jeunesse de Delphine Dumouchel !

Missy et Carole sont deux zombies. Mais pas n’importe lesquels : elles vivent sous terre, dans un complexe créé par un professeur un peu fou, désireux de réparer l’erreur qu’il a commise en lâchant une armée de morts-vivants sur la planète. Là-dessous, les zombies apprennent à se comporter de façon civilisée, à travailler leur démarche et leur intellect et à éviter de prendre les êtres humains pour des casse-croûtes sur pattes.

Mais tout bascule le jour où le professeur, supposé recoller l’œil pendouillant de Missy avant l’élection de Miss Zombie, est porté disparu. Les deux filles, duo de choc, décident alors d’enquêter…

J’ai bien aimé ce concept de zombies civilisés, loin des clichés de morts-vivants habituellement exploités. Dans tous les romans du genre que j’ai lus jusqu’à aujourd’hui, les morts-vivants étaient, en grands méchants de l’histoire, les ennemis à abattre. Or dans ce récit, ce sont ces mêmes zombies qui sont les héros.

On s’attache très vite à ces morts-vivants plutôt touchants qui repensent à leur existence passée avec nostalgie. Face à ces deux jeunes filles pas tout à fait comme les autres, les êtres humains prêts à tous pour se défendre deviennent le danger… Et ça fonctionne très bien : emportée par l’histoire, j’en suis venue à souhaiter la réussite des personnages principaux, fût-ce au détriment des humains…

L’histoire est emmenée avec beaucoup d’humour, ce qui rend l’ensemble très agréable à lire et convient tout à fait, je trouve, à un public jeunesse. J’ai souvent souri, ri quelques fois, et je trouve que traiter ce thème des morts-vivants, bien souvent abordé sous l’angle d’un post-apocalyptique plutôt tragique, de façon drôle, est vraiment original.

Les illustrations de Lou Ardan s’adaptent parfaitement à l’histoire, et en soulignent tout à fait l’aspect amusant.

Le roman est court, juste ce qu’il faut, ce qui le rend accessible même aux enfants.

Au delà de l’aspect amusant, ce livre propose aussi une réflexion intéressante sur la différence et l’acceptation de l’autre : les deux héroïnes zombies souffrent de ce changement d’apparence et du regard que porte désormais l’humanité sur elles. Malgré leur condition de mortes, elles n’en restent pas moins des adolescentes qui cherchent leur place dans le vaste monde, une identité à retrouver.

 A l’heure où l’on parle de plus en plus du harcèlement scolaire et du rejet de la diversité, je pense qu’il est bon que des enfants puissent, à travers la littérature, aborder ce genre de sujets. Parce que c’est leur point de vue qu’on adopte, on en vient à trouver les zombies sympathiques et à souhaiter que les vivants leur pardonne pour tout le mal qu’ils ont fait.

Miss Zombie est donc une jolie lecture qui conviendrait très bien aux enfants, et amusera aussi certainement les adultes !

Miss Zombie, détective décharnée, par Delphine Dumouchel, illustré par Lou Ardan, Séma Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s